Introduction : plancher de bambou

Le plancher de bambou, s’installe correctement, c’est un matériel pour couvrir les planchers durables et décoratifs. Il se fabrique avec un rang d’humidité de 6 à 9 pour cent. Pour l’installer, il doit être protéger avant, durant et après. L’objectif du manuel d’installation est de guidé l’installateur pour obtenir un plancher parfait. Si une planche de bambou ne vous semble pas adéquate pour le travail que vous chercher (le fini de fabrique par exemple), l’installateur ne devrait pas l’utiliser.

 

Avant l’installation

 

 Le bambou doit être livré au moins 72 heures avant son l’installation. Il est nécessaire d’ouvrir les boîtes et les tiges de bambou doivent être distribué dans les salles où ils vont être s’installé. Le chauffage ou l’air climatisé doit être en marche dans le mode habituel, pour que les tiges de bambou s’acclimatent à l’ambiance. Évité d’ouvrir les boîtes dans des conditions humides tel que la pluie, neige, grêle, etc. L’humidité absorbée par le plancher provoquera une expansion. Si le plancher est installé avant qu’ils se climatisent, les tiges vont rétrécir à son niveau d’humidité normal. Ce rétrécissement peut causer des trous ou espace qui peuvent produire des problèmes avec le fini du plancher.

 

 Le plancher de bambou peut être installé avec un sous-plancher de bois. Le niveau d’humidité du sous-plancher au moment de l’installation doit avoir un rang de 6 à 10 pour cent. Dans la construction d’in édifice, par exemple, avant que l’édifice se ferme, le sous-plancher peut absorber l’humidité s’il a été exposé à la pluie où a des intempéries. L’édifice doit être fermé et séché avant l’installation du plancher en bambou. Les sous planchers qui sont construits avec des lames standard de 18 mm de largeur certifier (OSB) ou de bois traité sont les meilleures superficies pour installer le plancher de bambou. Vous pouvez aussi utiliser des lames de bois traité de 15 mm de largeur, mais les lames de 12 mm ne sont pas suffisamment résistante et ne répondent pas au critère d’installation pour un plancher en bambou, par elles ne sont pas suffisamment fermer pour résister aux clous.

 

 Les édifices avec une fondation espacé doivent tenir une barrière de vapeur a la quelle doit être installer entre la terre et le sous-plancher. Cette barrière minimalisera l’effet d’humidité qui s’évapore dans les espaces libre, qui peut traverser le sous-plancher et éventuellement le plancher de bambou. La barrière de vapeur peut être des lames de polyéthylène de 4 à 6 mm, elles doivent être installé dans le plancher de l’espace libre. Vous aurez besoin d’une ventilation ouverte toute l’année, en plus que l’édifice doit être fermé avant l’installation du plancher. Le béton récemment installé émet beaucoup de galon d’humidité et l’eau qui s’évapore pénètre dans l’atmosphère de l’édifice, alors vous devez éviter de posé du béton une fois le plancher de bambou installé, il est conseillé d’attendre minimum 60 jours avant d’installer le plancher. Attention, il y a des bétons qui demande plusieurs mois de traitement avant qu’ils éliminent complètement l’humidité.

 

Installation

 

 L’installation du plancher de bambou est très similaire a celles des autres planchers de bois dur. Avant de l’installer, l’installateur doit s’assurer que la superficie du sous-plancher est solide, nivelé, propre et sec. A fin de déterminer l’humidité vous devez faire les tests nécessaires. Il faut installé directement sur le sous-plancher une feuille pour édifice de quinze livre (papier de goudron), ce papier minimalise les craques causé par les petits mouvements du plancher de bambou une fois installé, cela aussi aide a réduire les problèmes d’humidité. La différence entre le niveau d’humidité du sous-plancher et le plancher de bambou ne doit pas être plus que 4% et ensuite le plancher de bambou peut être installé. Il est important de travaillé avec 4 ou 5 boîtes de bambou pour s’assuré d’avoir un beau mélange de coloration homogène, étant donné que le bambou est un produit naturel , il pourrait existé une variation de couleur dans les tiges.

 

Méthode pour clouer

 

 Plancher de bambou de 18 mm de largeur : il faudrait des clous de 50 mm de longueur ou bien des broche pour plancher de calibre 15 de 50 mm avec une couronne de 12 mm.

Plancher de bambou de 15 mm de largeur : il faudrait des clous ou des broche de 30 à 36 mm de largeur.

Pour l'installation vous aurez besoin d’une machine pour cloué neumatique ou une mécanique, elle donne des coups avec un marteau de tête en plastique qui pousse la lame de bambou avec la suivante en même temps qu’elle la clou ou broche la langue de la tige de bambou en la fixant au sous-plancher.

 

 

 Un espace adéquat est vital entre chaque clou pour que le plancher de bambou dure plus longtemps sans problème. Il est recommandé un espace de 200 à 250 mm le long du plancher. Chaque lames de plancher doit être cloué au moins 100 mm de séparation du bord. Il est favorable de marqué avec du gris les espaces des clous dans le plancher de béton, se qui permettra à l’installateur d’identifier la localité des clous.

 

Méthode de collage

 

 Le plancher de bambou peut être installe sur une base de sol en béton avec des adhésifs (il est conseillé une barrière de humidité même si vous utiliser une plateforme de bois comme sous-plancher). Encore une fois il est recommandé de travailler sur une superficie lisse, propre et sèche. Vérifier toujours l’humidité du béton et une fois le sous-plancher prêt, collé directement le plancher sur la basse de béton ou sur la plateforme de bois.

 

Poli et fini

 

 Le plancher de bambou peut se polir comme les superficies de bois dur. Il faut passer le balai avant de commencer à polir. L’étape de polissage et de fini doit être les dernières à faire dans un projet de construction, pour ainsi les protéger des travailleurs qui peuvent circulé sur le plancher. Il faudrait avoir un polisseur spécial pour plancher avec des axes et possiblement un polisseur a disque de papier sablé.

 

 Il est conseillé de commencer les travaux de finitions une à trois semaines après son installation. Une fois de plus, le plancher doit être climatisé, tout dépendre de la localité géographique, le contrôle interne de température et la saison de l’année. Le polissage commence avec un papier sablé dure ou moyen. Une fois tout le plancher poli avec le papier salé dur, il faudrait recommencer l’opération avec un papier moyen et pour finir avec un papier fin. Ce qui vous donnera une superficie fine et prête à finir.

 

 Après le décapage du plancher, assurez vous d’appliquer une première couche de fini la même journée du polissage, pour éviter que l’humidité pénètre dans la superficie du plancher, qui peut apparaître sous forme de grain sur la surface.

 

 Les planchers de bambou peuvent être verni trois fois, mais il faut bien l’entretenir. Le fini peu être endommagé par les talons hauts, morceaux de pierres et l’usure. Les pattes des meubles doivent être protégés pour qu’ils glissent sans danger.

 

 Le plancher peut avoir une finition avec des produits normal pour les planchers dur, comme des scellant pénétrant avec des tâche colorées, a preuve d’humidité.

 

 Les techniques de polissage demande une grande connaissance des techniques, alors il serait propice de faire appel à un professionnel.

 

Résistance à l’humidité

 

 Le plancher de bambou est fabriqué à partir d’un bambou de haute gamme. Il a les priorités de stabilité qui surpasse les autres planchers de bois. De toute façon, il ne faut pas oublié que le bambou est un produit naturel qui change, s’étant avec l’humidité (moins que les plancher de bois). L’excès d’humidité peut provoquer des bords et des courbes c’est pour cela que c’est important d’utiliser l’air climatiser et un humidificateur durant les mois d’humidité élever, expansion et la contraction du plancher ne sont pas considérer comme des défaut de fabrication. La climatisation adéquate du bambou avant de l’installer peut aider à minimaliser ce phénomène naturel.

 

 Laisser au moins 20 mm d’espace parallèle à la direction que vous posez le plancher.